ÉDITO – Le mot du Président

La photo ci-dessus nous immerge directement dans le sujet du dossier de notre prochaine revue que nous vous proposons en cette fin d’année. Nous étions à Rome, en la basilique Saint-Pierre, à l’autel de la Chaire, en ce samedi 26 octobre. Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, célébrait la sainte Messe pontificale, après une procession solennelle dans les rues romaines, la traversée du Tibre face au majestueux Château Saint-Ange et l’arrivée sur la Via della Conciliazione. Au moment de pénétrer dans la basilique majeure, devant des centaines de fidèles, touristes…, le bien connu Credo III fut entonné et chanté à pleine voix par les pèlerins.

Nous voici au cœur de notre Foi, le Credo, que la Providence nous a permis d’entendre en ce samedi, alors que la messe qui suivit, (photo-ci-dessous, Mgr Rey durant la Grande Élévation)) en l’honneur des saints Pierre et Paul, ne l’incluait pas.

Interpréter ce chant syllabique, si simple et si grandiose, en la basilique Sancti Petri, la plus grande église du monde, où reposent les reliques du saint martyr, c’est évoquer l’enseignement de Jésus, la croyance des apôtres, celle des premiers chrétiens, des Docteurs, des Pères…

Le terme « catholique » qui vient du grec Katholicos signifiant « universel », pouvait être vaillamment proclamé là dans le Credo. Cette dimension de l’Église, sanctam, catholicam et apostolicam, était représentée dans les nombreuses nationalités venues à ce huitième pèlerinage organisé par le Cœtus Internationalis Summorum Pontificum et par l’Assemblée générale de la Fédération internationale Una Voce (FIUV), l’après midi. La diversité des nations représentées ne pouvait que renforcer en nous l’appartenance à cette communauté de plus d’un milliard de baptisés dans le monde.

Pensons davantage aux sublimes vérités exprimées dans ce Credo quand nous le chantons. Toute la vie, la continuité, l’intégrité de cette tradition que nous voulons conserver, se condensent en ces antiques formules. Nos ancêtres vécurent cette foi. Nous œuvrons, avec vous tous, pour que les générations venir continuent à les vivre !

Patrick Banken

Ce que nous souhaitons plus que tout, c’est transmettre aux nouvelles générations l’amour du chant grégorien et de la Sainte liturgie que nous avons reçus en héritage. 
Cette transmission n’est pas facile et nous cherchons de l’aide pour savoir communiquer avec toutes les générations et des publics beaucoup plus divers. C’est notre apostolat, notre mission.
Alors, il nous faut nous « mettre à la page » : si vous êtes spécialistes du référencement, du web marketing, des réseaux sociaux, de Salesforce, de Prestashop, nous sollicitons votre aide.
Il faut bien noter que tous les postes à pourvoir chez Una Voce le sont par des bénévoles, convaincus de l’importance de promouvoir la tradition catholique bimillénaire de l’Église.

Aidez-nous à transmettre ! Contactez-nous par ce site web ou par téléphone au 01 42 93 40 18. Merci.

N’hésitez pas aussi à nous écrire, directement à l’association dont voici l’adresse postale :

Una Voce
45 avenue Aristide-Briand

92120 MONTROUGE
Téléphone : 01 42 93 40 18

En vous abonnant, vous entrez dans un cercle catholique bien informé, et vous nous donnez les moyens d’agir encore, et d’agir mieux ! Pour cela, deux méthodes sont à votre disposition :

► Le maintien de nos activités ne peut être assuré que par des aides matérielles provenant de nos sympathisants car les pouvoirs publics ne montrent guère de générosité à notre égard !
N’hésitez pas à adhérer à l’association (10€), à vous abonner à la revue (32€) comme indiqué ci-dessus, à faire un don déductible de vos impôts pour lequel vous recevrez une déduction fiscale), à faire vos achats de disques, CD… en ligne. Merci par avance !

POLITIQUE DE GESTION DES DONNÉES PERSONNELLES (RGPD) : En savoir plus

706 Partages